mardi 25 octobre 2016

Le 11 novembre - La première guerre mondiale au cycle 2

Le 11 novembre

Des documents à découvrir chez Milan presse : 1 actu/1 jour : ici
La première guerre mondiale expliquée aux enfants.
Le 11 novembreLe 11 novembre
Merci à Lorien, qui m'a transmis son document avec le petit personnage en noir et blanc :


Pour commencer la séance, je présenterai ce petit documentaire à l'aire de mon visualiseur HueHd (ici)
Il est vraiment très bien fait, comme tous les petits documentaires de cette collection. J'en parle : ici



Voici donc le document simplifié que j'utilise avec mes CP, vous pourrez y ajouter le monument aux morts de votre commune.





Le 11 novembre
Clic sur l'image pour arriver sur le site de l'éditeur ou pour passer commande.
Un excellent document dont je parle : ici
Le 11 novembre
Merci à Audrey pour cette belle carte mentale.
Merci à Sabrina, pour ce diaporama à regarder avec la visionneuse powerpoint pour profiter du son, qui nous permet de découvrir le quotidien des enfants avant et pendant cette guerre.

Pour commander
Un coffret que je vous recommande :

La Première Guerre mondiale racontée aux enfants à travers les destins de quatre soldats : Lucien, le Français ; Franz l Allemand ; Matthew l Anglais et Mikhaïl le Russe. 
De l'assassinat de François-Ferdinand aux batailles de la Somme et de Verdun en passant par l invention des chars et les premières grandes batailles aériennes, les plus jeunes suivront pas à pas l'histoire de quatre jeunes soldats sur les différents fronts du conflit. 





Pour commander

Voici un album que je vous recommande pour aborder le thème de la guerre.
Très peu de texte et des illustrations de Serge Bloch parfaitement adaptées. La guerre des tranchées est présentée du point de vue du soldat et de ce qui est pour lui l'ennemi.

C'est la guerre. On voit quelque chose qui pourrait être un désert, dans lequel il y a deux trous. Dans les trous, deux soldats. Ils sont ennemis. S'informer, utiliser son esprit critique, agir individuellement et collectivement sont les fondements du travail d'Amnesty International pour dénoncer et faire cesser les atteintes aux droits humains. C'est à cette prise de conscience qu'appelle l'histoire de ces deux soldats. 

En s'associant à la parution de cet ouvrage, l'Historial de la Grande Guerre soutient une démarche originale, correspondant pleinement à celle qu'il a engagée depuis bientôt 20 ans. Ce musée unique et novateur s'intéresse au quotidien des soldats et civils français, anglais et allemands durant la Première Guerre mondiale, et propose une réflexion sur les causes et le déroulement de ce conflit et ses conséquences sur le XXe siècle.


Des vidéos :

Mon article était vraiment trop lourd, je retire les vidéos, et ne garde plus que les liens.

* C'est pas sorcier : toujours aussi bien fait, un peu long pour les cp, je n'ai montré qu'un petit extrait : ici
* La grande guerre expliquée aux enfants par Alain Decaux : ici
* Une vidéo, à destination des CE2, mais utilisable en CE1, montage fait par un collègue Jean-Luc Descheyer : ici
* De magnifiques documents en stop motion (taxis de la Marne, la vie dans les tranchées, l'arrière front, le soldat inconnu), production de la ville de Courbevoie : iciRemarque : c'est beaucoup trop compliqué pour des CP, mais c'est intéressant à voir pour l'enseignant.

Des ressources :

Chez Lorien (image tiré de son fichier), à télécharger : ici
Chez Define, un document également très complet : ici


Des livres :
 Jean, la vie dans la première guerre mondiale

A travers les pages de ce livre, suis Jean et découvre la façon dont vivaient les hommes lors de la Première Guerre mondiale.
A la fin du livre : des informations sur la vie au front, les uniformes, le travail des femmes...

Tâche d'encre, Stéphane Millerou, Quitterie Laborde

j'en parle ici

Le 11 novembreLa maitresse ne danse plus, Yves Pinguilly, Zaü
Eté 1914. La petite Adèle prend son goûter en regardant ses parents couper les blés. Le tocsin résonne, les hommes partent à la guerre, les femmes poussent les charrues. Adèle, comme tous les enfants, continue d'aller à l'école. La guerre est là, mais elle ne se voit pas. Un jour, le maire vient parler à la maîtresse... Son fiancé ne reviendra pas du front. Quelques années plus tard, la maîtresse écrit au tableau : « Aujourd'hui, la guerre est finie. C'est le plus beau jour de ma vie. » La maîtresse a perdu son amour, mais pas son amour de la vie.


Un peu difficile pour des cycles 2, à simplifier, mais excellent support. Il raconte le départ à la guerre du grand frère de Lulu, puis leur correspondance et enfin le retour et la fin de la guerre. A la fin du livre, 8 pages documentaires avec photos d'époque.

Saint Julien, village français, le 1er août 1914. Comme tous ses habitants, la petite Lucienne prépare la fête du village. Mais voilà tout à coup que l'atmosphère change. Il se passe des choses bizarres. Le curé et le maire traversent la place à grands pas, le visage sombre. Et soudain, le clocher de l'église se met à sonner le tocsin. Les habitants accourent pour lire les grandes affiches que le garde-champêtre est en train de coller sur les murs : Mobilisation générale. Charles, le frère de Lucienne, a vingt-deux ans. Il vient de finir ses trois années de service militaire. "Je vais devoir partir, ma Lulu. Je vais aller me battre contre les Allemands", dit-il à sa sœur. Les journaux prétendent que les Allemands seront rapidement vaincus et que la guerre ne durera pas. Mais les lettres que reçoit Lulu de son grand frère disent le contraire. Et c'est à travers ce qu'il lui écrit du front et à travers l'amour qu'elle lui porte qu'elle aura à affronter, elle aussi, le vrai visage de la guerre. 



Excellent livre documentaire, très complet, pour le cycle 3.
Je n'ai malheureusement pas pu visionner le dvd normalement livré avec, car dans le livre de ma médiathèque, il n'était plus présent.
Un documentaire pour le cycle 3, vraiment très bien fait et accessible à des élèves de cet âge.
Et voici maintenant 3 ouvrages signalés par Lorien :
Zappe la guerre, Pef 

Cette fiction surnaturelle met en scène des fantômes de poilus s’évadant d’un monument aux morts pour aller faire le point, dans la société actuelle, sur l’utilité de leur sacrifice durant la Grande Guerre.
A travers les rues du village, ils découvrent la société moderne et notamment la télé qui diffuse les infos internationales. Force est de constater que, quatre-vingt ans plus tard, le monde est bien loin de vivre en paix et que la cruauté et l’absurdité de la guerre se répètent ici et ailleurs.
Parallèlement au texte, cet album est illustré de judicieux dessins de Pef croquant les poilus et gueules cassées. De nombreux documents et photos historiques complètent l’ensemble harmonieusement.
Ce livre fait parti de la liste de référence d’ouvrages de littérature conseillés pour le cycle 3 (8-11 ans).


Trève de Noël

 En décembre 1914, Jim est au front et écrit une lettre à sa fiancée. Il veut lui raconter l'incroyable évènement qu'il vient de vivre.
Alors que chaque armée est campée dans sa tranchée, les allemands hissent soudain un drapeau blanc, et souhaitent « Joyeux Noël » aux anglais !!! Après un moment d'étonnement et de méfiance, les deux ennemis sortent de leur tranchée et se retrouvent en plein no man's land.
Pendant toute la soirée, ils vont partager leur repas, leur histoire, leur projet d'avenir. Il ne règne plus alors qu'une immense envie de faire la paix, de partager simplement la vie... Une nuit de Noël inoubliable pour ces soldats et porteuse d'un fabuleux espoir de paix.
Inspirée d'un fait réel. Les personnages sont sensibles et respectueux, ils dépassent cette guerre qui les oppressent. Les illustrations sont elles aussi remarquables : au pastel, elles sont là pour intensifier l'impression de paix malgré les tranchées et les barbelés.

5 commentaires:

  1. une fois de plus une aide précieuse. pour faire vivre ce moment de souvenir, je présenterai à mes élèves de cp des objets de la vie quotidienne d'un soldat de la 1ere guerre mondiale qui appartenaient au grand-père de mon mari revenu des dardanelles. merci pour la trace écrite et les références du livre p'tits docs que je viens de commander en passant par le lien que tu as mis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une chance de pouvoir présenter de tels objets.
      Merci pour le passage de commande ;).

      Supprimer
  2. Bonjour Sanleane,
    Merci pour ces documents qui vont m'être très utiles.
    Le soldat avait un fusil à baïonnette ( je pense qu'il suffit de rajouter un trait au bout du fusil actuel )et il n'avait pas de bottes (les allemands oui). Il avait des godillots ( des bottines ) avec des bandes molletières ( des bandes qu'il devait enrouler jusqu'aux mollets ).
    Je suis un peu gênée de te donner ces précisions...mais cela me semblait important.
    En tout cas encore mille mercis pour tous ces documents

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord avec toi, c'est lié à l'image trouvé, pas évident de trouver une image utilisable, libre de droit.

      Supprimer
  3. Bonjour Sanléane ...

    Je n'avais pas encore vu ton nouveau blog ...
    Alors, tu as choisi Blogger ...

    Pour ma part,je reste fidèle à over-blog et j'ai réactualisé sur le Réveil mon article sur le 11 novembre ...

    Et j'ai y ai rajouté un lien vers ton article:
    ( voir: http://www.lereveil.info/2016/11/c-est-quoi-le-11-novembre.html )

    c@t

    alain l.

    RépondreSupprimer